Ghibli Museum, Mitaka

image

Ohayō gozaimasu ! (“bonjour”, le matin seulement).
Ce matin on se rendait à Mitaka Station pour visiter le musée Ghibli. Le fameux musée pour lequel on recommande de réserver une place plusieurs semaines à l’avance selon la période.

image

Totoro’s Reception

L’accueil est fait par un Totoro géant, lorsque l’on arrive de la gare à pieds*. L’entrée se trouve en fait plus loin sur la droite. Nos billets électroniques sont échangés contre un dépliant avec un plan du musée, les quelques règles à respecter et un ticket de cinéma (sous forme de pellicule) pour voir un court-métrage du studio, “[…] Tamago […]“**.

* : On a profité du beau temps pour y aller à pieds. Une navette dédiée (300¥ l’aller-retour) permet de se rendre de Mitaka Sta. au musée en une dizaine de minutes.
** : Tamago : « Œuf ». C’était la seule partie écrite en kana (donc la seule que je pouvais lire 😀 ).

Les photos étant interdites dans l’enceinte du bâtiment, ce billet ne manquera pas de décevoir les lecteurs pressés de contempler des peluches géantes. On vous laisse donc à l’entrée du musée, le temps de parcourir ses 3 étages.

image

[RDC] À l’intérieur, on trouve plusieurs structures animées mettant en scène les différents projets du studio, ainsi que des boites-vitrines dont la profondeur offrait de jolis dessins de paysages en relief.
C’est aussi au rez-de-chaussée que se trouve la salle de cinéma dont je parlais plus tôt.

image

Entrée-pellicule pour la salle de cinéma

Le court-métrage raconte l’histoire d’une sorcière, ressemblant beaucoup à Yubaba du Voyage de Chihiro en plus crade, qui attaque sa journée avec une omelette de 20 ou 30 oeufs (et oui, encore plus que moi 😀 !). Un seul oeuf survit au massacre : elle n’arrive pas à le casser. Il s’avère que c’est un oeuf très spécial puisque vivant. La sorcière décide d’en faire son esclave et souffre-douleur. L’oeuf est résolument décidé à s’enfuir de ce château (envahi par des insectes dégoutants) et profite d’une sieste de la sorcière pour partir avec son ami la grosse boule de pâte à pain (vivante aussi, oui, absolument oui).
La suite ne sera pas racontée mais pour rassurer les défenseurs de la cause des oeufs vivants : tout se termine bien.

[1F] Au premier étage, on trouve deux expositions permanentes, avec des reconstitutions d’atelier de travail (pinceaux, crayons, aquarelles, photos de paysage et de constructions, etc). Il y a aussi une salle tapissée de dessins des projets Ghibli.

[2F] Au dernier étage se trouve la salle du Chat-Bus de Totoro, une reproduction géante en peluche où les enfants peuvent s’amuser (entrée dans la peluche interdite aux grands, malheureusement pour Gwen :P). [ Buiiiii, je voulais monter dans le chat bus nounours T-T ]. Ainsi que le magasin officiel “Mamma Aiuto!”, où l’on peut acquérir une petite gamme d’articles allant des cartes postales imagées par les films de Ghibli (160¥), en passant par les pin’s à 500¥ et les grosses peluches de Totoro (3200¥), jusqu’aux CD originaux des OST (3000-3500¥). Quelques bijoux (aciers) et de la vaisselle se sont aussi invités dans une partie du magasin.

[Toit] Sur le toit, il est possible de prendre une selfie avec une reproduction échelle 1:1 du robot du Château dans le ciel.

image

Gardien du chateau

image

Et voici même le plan. Comme si vous y étiez.

Quelques détails:

image

image

Mon avis après cette visite (Vince) :
Je commence par le négatif : Où est passée la princesse Mononoke ?! Le musée aurait dû se nommer “Totoro’s House (with few buddies around)” et non “Ghibli Museum”. Une écrasante majorité des espaces est en effet dédiée au grand succès de 1988. Même dans le “Mamma Aiuto!”, la plupart des goodies sont dédiées à Totoro. J’ai dû me rabattre sur ce que je trouvais pour Princesse Mononoke: un paquet de cartes à jouer traditionnelles. Il y avait aussi UNE carte postale, mais pas à mon goût. Mononoke-hime ? Absente du rayon “Musique”, du rayon pin’s, des portes-clés, des peluches, des serviettes, de la vaisselle… Bref !

image

Ce (petit) désagrément mis de coté : j’ai passé un très bon moment (comptez 1h de visite si vous ne vous attardez pas trop sur les détails) et même si j’aurais souhaité voir un peu plus de “tout sauf Totoro”, la visite était agréable. Un petit bémol pour l’agence qui s’occupe de la vente de billets en France, à environ 20€, alors qu’ils sont affichés à 1000¥ ici (7.5€ environ). Passons.

Et le mien (Gwen) :
Plus ou moins la même chose : le musée est clairement plus orienté vers Totoro que sur les autres films. On peut retrouver ses films préférés sur les superbes vitraux du musée et sur les planches de dessins qui tapissent les murs du premier étage et puis c’est tout. À vrai dire, je m’attendais a voir des statues, figurines géantes, peluches géantes, reproductions de scène … Je m’attendais également à un plus grand shop à la sortie avec surtout plus de choix même si j’y ai trouvé des goodies à mon goût.
Un peu déçue, mais le musée reste sympa et très bon enfant (vous avez 4 ans ici).

image

Un trop meugnon Chat-Bus *-* ( Pot à crayons normalement mais ce sera mon nouveau fourre-tout :3)

image

Nous avons pris la navette spéciale pour le retour. Ils ont décoré un bus pour l’occasion !

image

Navette Mitaka <-> Musée

La suite de la journée dans le prochain article !

image

Publicités

3 réflexions sur “Ghibli Museum, Mitaka

  1. Where the fuck is Mononoke-Hime ? HanHan ! Sinon ça m’a l’air sympatoche, par contre vla la marge de ouf que se fait l’agence qui te vend les billets en France … C’est envoi par avion qui coûte si cher 😀 ?

    J'aime

  2. Ouais, nous les meufs-chevaux-rebelles-guerrieres ça nous interresse pas ! Allez Hop va faire la vaisselle et à manger ! (dis l’homme qui fait la vaisselle et à manger :p)

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s