日光 – Nikkō

image

Aujourd’hui on part à Nikkō, voir le temple Rinnoji et le Mausolée de Tokugawa Ieyasu, entre autres.

S’il nous reste du temps, on passera sûrement aussi sur le lac Chuzenji (中禅寺湖).

Le trajet est assez simple depuis notre hotel puisque nous sommes à une gare de Ueno (via la ligne Yamanote) où passe le shinkansen Tohoku. Direction la gare d’Utsunomiya (arrêt facultatif) en 45 minutes, puis la ligne JR Nikkō encore 45 minutes

image

Simulation du trajet via Google Maps. Google Maps is magic 😀 !

La ligne JR Nikkō n’a qu’un train toutes les 90 minutes (ce samedi en tout cas) donc il faut bien prévoir son coup pour ne pas attendre inutilement :).

*Visite terminée*

Et beh ! C’était long ! Mais c’était bon 😀 !

Tout a commencé par le Shinkyō, pont considéré comme sacré que seuls les shogun et les messagers impériaux avaient le droit de traverser. Son ouverture au public date de 1973 (plus de 300 ans après sa construction).

image

Shinkyō

Au bout de celui-ci, beaucoup, beaucoup de marches, qui mènent au Tōshō-gū (entre autres).

On s’est un peu « perdus » en chemin et on est tombés sur des coins vides de touristes :

image

image

image

Puis sur le chemin du sanctuaire :

image

image

Prêtre Shoto, réputé comme étant à l'initiative du développement de la ville

La visite complète du Tōshō-gū (東照宮) nous a pris environ 2 heures. Sanctuaire dédié au premier shogun Tokugawa, Tokugawa Ieyasu. Les premières constructions (ordonné par son fils, Hidetada) datent de 1618 et d’autres ont été ajoutées plus tard par Iemitsu (fils d’Hidetada).

image

À l'entrée. Le symbole des Tokugawa...

image

image

image

L'un des trois entrepôts sacrés (salles des trésors)

image

Le bâtiment des 3 singes. Précepte Shinto : ne pas entendre, dire, ou voir le mal

image

image

Omizuya (maison de l'eau...)

image

Karamon, "porte chinoise"

image

Une merveille !

Un peu avant se trouve la Yomeimon, en travaux malheureusement (jusqu’en 2019 ou 2021…). Son corridor est absolument splendide, cependant :

image

image

image

Palanquins divins (Mikoshi) dans le Shinyosha

Le palanquin du centre est pour le « transport » de l’esprit de Tokugawa Ieyatsu, celui de droite pour Toyotomi Hideyoshi, celui de gauche pour Minamoto Yoritomo. Chaque pièce fait plus de 800kg (allégée pour l’homme « moderne », plus de 1100kg à l’origine).

image

Tentative de photographie de la peinture...

Au plafond sont peints les « anges dansant », jouant de la musique au paradis (réputés comme étant l’une des plus belle peinture du Japon).

image

Le chat (dormant), à l'entrée du chemin menant au mausolée d'Ieyatsu

image

image

La tombe de Tokugawa Ieyatsu

Les photos étant interdites dans les deux bâtiments principaux, je passe directement à la visite du Futarasan !

image

L'entrée...

image

Accueillis par un torii

image

image

image

image

On n’avait plus assez de temps pour profiter du lac malheureusement (à 1h de route de la gare de Nikkō), dont le prix du ticket aller/retour était (de plus) assez élevé (un peu moins de 20€ par tête). On a préféré rentrer pour profiter de Tokyo.

image

Dîner à Uguisudani, friture, soba, yakitori <3...

Demain ce sera Meiji-jingu et Sengaku-ji (où se trouve le cimetière des 47 ronins *_* !).

Bonne nuit !

Publicités

Une réflexion sur “日光 – Nikkō

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s